Four banal
SAINT-MICHEL DE CHAILLOL, 05

Afin d’améliorer la visibilité sur la départementale menant notamment à la station de Chaillol, il a été entrevu de démolir le four à pain de la commune de St Michel de Chaillol. Le Parc des Ecrins a souhaité étudier d’autres hypothèses pour allier besoins contemporains et patrimoine.

Le projet de réhabilitation du carrefour du four à pain est donc né dans un contexte inédit. Comment maintenir la sécurité des automobilistes sans que cela soit au prix du patrimoine local ? L’agence a pour cela envisagé que le four existant ne soit pas démolit mais raccourci sur la partie rendant l’intersection routière de la départementale dangereuse. Cette proposition de tronquer l’édifice a permis de valoriser le plafond vouté existant, celui-ci mis à nu derrière la ferme créée pour tenir la charpente. Également, le projet a été l’opportunité de redessiner les espaces publics adjacents créant une place autour du four améliorant de ce fait la visibilité par cet aménagement. La placette accueil désormais une fontaine, un barbecue, le local poubelles, un terrain de pétanque, une table de pique-nique et des bancs. Une attention a été porté au sol, la gestion des eaux pluviales de la toiture et de la fontaine dessinant les trottoirs.

L’intervention se veut modeste mais qualitative, avec une reprise de l’ensemble des murs par curage et rejointement, une réfection de la couverture de toit en ardoise, et l’usage de bois des Alpes pour la charpente et le bardage aveugle du transformateur électrique.